DÉCOUVREZ L'IMPACT DE NOS PARTENARIATS au LUXEMBOURG

Nos partenariats institutionnels

— Ministère des Affaires Etrangères et Européennes

Le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes («MAEE» ) soutient et apporte son concours financier à Toutes à l’Ecole Luxembourg dans le cadre de deux projets : en 2019 , dans le cadre de l’accompagnement de près de 400 étudiantes dans leurs études universitaires en leur apportant un support financier dans le financement des études et matériel via un hébergement dans un foyer ; et en 2020 , la construction d’un internat destiné à accueillir près de 120 jeunes élèves du cycle secondaire. La réalisation de ces projets s’accompagne , conformément aux dispositions en vigueur dans les conditions générales édictées par le MAEE , de la définition d’objectifs et de  critères de réussite qualitatifs et quantitatifs , de la mesure régulière de l’atteinte de ces objectifs et d’un reporting régulier au MAEE.

Nos partenaires entreprises

— PWC

Des employés de PWC qui se sentaient touchés par la cause de l’éducation des plus démunis ont choisi de parrainer une classe de Happy Chandara. C’est un don qui fait du bien à celui qui donne et encore plus à celui qui re¢oit. Le fait de parrainer une classe permet de donner au groupe et de ne pas favoriser une élève par rapport aux autres. La classe porte le nom de Champigny en souvenir d’un associé de PWC.

— La fondation Atoz

Créée en 2012 à l’initiative des associés d’Atoz Tax Advisers, la Fondation Atoz a fait de l’Education sa priorité pour combattre la pauvreté. C’est donc avec beaucoup de naturel que nous avons choisi de soutenir Toutes à l’école et de parrainer une classe depuis 2014 afin d’assurer la scolarisation de 30 petites filles et de leur garantir l’accès à un métier et un avenir digne de ce nom.

Nous avons suivi avec grand plaisir l’évolution des filles de la classe tout au long de ces années et avons pu échanger à plusieurs reprises avec elles. Au printemps 2018, nous avons pu apprécier sur place le magnifique et sérieux travail des équipes de Happy Chandara à Phnom Penh et rencontrer les filles avec le sourire et beaucoup d’émotion. Ce qui a confirmé notre volonté de soutenir Toutes à l’école.

— Arendt & Medernarch

Parce que plus de la moitié des enfants non scolarisés dans le monde sont des filles. Parce qu’au Cambodge la pauvreté est telle que certains parents n’ont souvent pas d’autre issue que de faire travailler leurs enfants dès le plus jeune âge, les collaborateurs et anciens collaborateurs du groupe Arendt ont choisi de parrainer une classe de jeunes élèves. Au travers de dons personnels  et de collectes de fonds à l’occasion d’évènements divers tels que le marché de Noël de leur entreprise, ils participent à la scolarisation de haut niveau de petites filles extrêmement démunies, afin de les conduire à un métier qui leur apportera liberté et dignité.
Parce qu’une femme instruite peut prendre sa vie en main.

— ALD Automotive

« Toutes a l’Ecole a été choisie en tant qu’Association de l’Année par l’ensemble de nos collaborateurs. Nous sommes très fiers d’avoir pu soutenir, avec l’aide de nos partenaires, une cause aussi noble et actuelle que l’accès à l’éducation des filles.

Lors des échanges dans le cadre de ce partenariat, tous les participants ont pu apprécier l’engagement et la gentillesse de l’équipe de Toutes à l’Ecole. »

Nos partenaires académiques

— Vauban, Ecole et Lycée français de Luxembourg

Depuis 2019, Toutes à l’école Luxembourg a développé un partenariat avec le Lycée Vauban, forts de la conviction que les deux établissements scolaires, Happy Chandara à Phnom Penh , Vauban à Luxembourg peuvent coopérer efficacement et utilement dans le partage de ressources et d’initiatives pédagogiques , au bénéfice de leurs élèves respectifs.

Ce partenariat a pris au fil du temps plusieurs formes :

Summer camp_resized

Summer camp 2019

Une équipe de cinq professeurs d’anglais de Vauban a animé le Summer Camp 2019 de Happy Chandara, partageant leur temps entre enseignement académique et activités plus ludiques. Ce Summer Camp d’une durée de trois semaines, est destinée aux élèves du lycée de Happy Chandara. L’accent est mis sur la pratique orale de l’anglais autour de thèmes de société.

échange scolaire

Deux élèves de seconde de Happy Chandara ont effectué une partie de leur année scolaire 2019 / 2020 au sein de Vauban. Elles ont été accueillies et hébergées par des familles de parents d’élèves de Vauban. Elles ont pu bénéficier d’un programme scolaire adapté à leurs connaissances, leur pratique de la langue française et leur niveau dans les autres disciplines. Elles ont toutes les deux rejoint la section internationale de Vauban

Accompagnement des professeurs

Deux professeurs de Vauban ont accompagné au cours de l’été 2019, les cinq étudiantes venues en stage à l’UNI à Luxembourg. Cet accompagnement s’est poursuivi par un voyage au Cambodge qui leur a permis de suivre les cinq étudiantes de retour dans leurs familles, de rencontrer et de dialoguer avec leurs parents, leurs familles. La vidéo retrace ces quelques semaines de rencontres riches et émouvantes .

Summer camp_resized

Summer camp 2019

Une équipe de cinq professeurs d’anglais de Vauban a animé le Summer Camp 2019 de Happy Chandara, partageant leur temps entre enseignement académique et activités plus ludiques. Ce Summer Camp d’une durée de trois semaines, est destinée aux élèves du lycée de Happy Chandara. L’accent est mis sur la pratique orale de l’anglais autour de thèmes de société.

échange scolaire

Deux élèves de seconde de Happy Chandara ont effectué une partie de leur année scolaire 2019 / 2020 au sein de Vauban. Elles ont été accueillies et hébergées par des familles de parents d’élèves de Vauban. Elles ont pu bénéficier d’un programme scolaire adapté à leurs connaissances, leur pratique de la langue française et leur niveau dans les autres disciplines. Elles ont toutes les deux rejoint la section internationale de Vauban.

Accompagnement des professeurs

Deux professeurs de Vauban ont accompagné au cours de l’été 2019, les cinq étudiantes venues en stage à l’UNI à Luxembourg. Cet accompagnement s’est poursuivi par un voyage au Cambodge qui leur a permis de suivre les cinq étudiantes de retour dans leurs familles, de rencontrer et de dialoguer avec leurs parents, leurs familles. La vidéo retrace ces quelques semaines de rencontres riches et émouvantes.

Ces initiatives appelées à se renouveler et à se développer ont malheureusement subi les effets de la pandémie. Le Summer Camp n’a pas pu être renouvelé lors de l’été 2020, les deux élèves de seconde sont reparties prématurément en mars 2020 dans leurs familles. L’enthousiasme autour d’une collaboration active entre les deux écoles reste néanmoins intact.

— L'école Sainte-Sophie

Nous intervenons au sein de l’école Sainte Sophie lors de workshop de sensibilisation aux enjeux de la scolarisation des filles au Cambodge et plus généralement dans le monde. Ces interventions ont été présentées à plusieurs classes de primaire, suivi d’échanges et débats avec les élèves.

L’école Sainte Sophie parraine actuellement trois élèves d’Happy Chandara et continue d’organiser annuellement une journée « Bol de riz », journée de sensibilisation à notre projet et au cours de laquelle les élèves renoncent à leur repas contre un bol de riz. Le prix du repas habituel étant reversé à Toutes à l’école.

— L'UNI

L’accompagnement des élèves dans leurs études supérieures étant au cœur de la mission de Toutes à l’école Luxembourg, un partenariat a été développé avec l’Université de Luxembourg. Grâce à celui-ci, 5 étudiantes de première année universitaire du Foyer Happy Chandara ont eu la grande chance d’intégrer l’UNI pour un programme d’immersion d’un mois au cours de l’été 2019.

thumb_p5_1024

International Summer camp

Une semaine intensive pour expérimenter le cycle complet de l’innovation et de l’entrepreneuriat qui fournit des outils d’acquisition de connaissances et de soutien pour la création d’une start-up. Les étudiantes ont pu tester la faisabilité d’un projet de business model qu’ elles avaient proposé au sein d’équipes de jeunes chercheurs internationaux.
thumb_p2_1024

Scienteens lab school à vauban

Premier laboratoire de recherche dédié aux lycéens du Luxembourg, le Scienteens Lab School a permis aux étudiantes de participer pendant une semaine à des ateliers conçus pour susciter un intérêt pour les sciences, faire découvrir les nouvelles tendances et technologies de la recherche mais aussi expérimenter le travail de groupe et l’esprit critique.
thumb_p1_1024

Stages à l'UNI à Luxembourg

Deux semaines de stage au sein de l’administration centrale de l’Uni. Une immersion dans le monde du travail au travers de services tels que Ressources Humaines, Finance et Comptabilité, Informatique, Logistique, Infrastructure, Juridique, Sécurité et Sûreté en fonction des orientations académiques des étudiantes. Celles-ci ont pu ainsi se familiariser avec la réalité de terrain de leurs futures carrières.
thumb_p5_1024

International Summer camp

Une semaine intensive pour expérimenter le cycle complet de l’innovation et de l’entrepreneuriat qui fournit des outils d’acquisition de connaissances et de soutien pour la création d’une start-up. Les étudiantes ont pu tester la faisabilité d’un projet de business model qu’ elles avaient proposé au sein d’équipes de jeunes chercheurs internationaux.
thumb_p2_1024

Scienteens lab school à vauban

Premier laboratoire de recherche dédié aux lycéens du Luxembourg, le Scienteens Lab School a permis aux étudiantes de participer pendant une semaine à des ateliers conçus pour susciter un intérêt pour les sciences, faire découvrir les nouvelles tendances et technologies de la recherche mais aussi expérimenter le travail de groupe et l’esprit critique.
thumb_p1_1024

Stages à l'UNI à Luxembourg

Deux semaines de stage au sein de l’administration centrale de l’Uni. Une immersion dans le monde du travail au travers de services tels que Ressources Humaines, Finance et Comptabilité, Informatique, Logistique, Infrastructure, Juridique, Sécurité et Sûreté en fonction des orientations académiques des étudiantes. Celles-ci ont pu ainsi se familiariser avec la réalité de terrain de leurs futures carrières.